Articles biomasse et filières vertes

Retrouvez ici notre sélection d'actualités concernant la biomasse et les filières vertes.

Vous pouvez effectuer des recherches par mots-clés.

2015/03/11
Ce 11 mars 2015 est annoncée le lancement d'une plateforme nationale web collaborative sur l'économie circulaire. En sont à l'initiative l'Institut de l'économie circulaire et le Centre international de ressources et d'innovation pour le développement durable (Ciridd). L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) et le ministère de l'Ecologie soutiennent quant à eux le projet. 

Source : Actu-Environnement



2015/03/09
Méthanisation agricole, détection du méthane sur site industriel, additifs alimentaires pour ruminants... Climate-KIC propose 3 solutions d'avenir pour transformer, mesurer et réduire les émissions de méthane.

Source : Actu-Environnement



2015/03/09
Si la volonté politique de déployer la méthanisation à la ferme est bien là, sur le terrain la dynamique a du mal à prendre. Pas simple pour un agriculteur de changer de métier et d'investir. De nouvelles évolutions réglementaires et législatives sont attendues. Répondront-elles aux enjeux ?

Source : Actu-Environnement



2015/03/09
Les taux de méthane dans le biogaz nécessite d’être surveillé en permanence pour éviter tout incident. Prosonic Flow B200 est un capteur révolutionnaire spécialement développé pour la méthanisation, qui permet de mesurer à la fois le débit de biogaz, la concentration en méthane et son pouvoir calorifique en un seul appareil.

Source : Actu-Environnement



2015/03/04
Le système énergétique européen est confronté à la nécessité toujours plus pressante d’assurer à tous les citoyens la disponibilité d’une énergie durable, abordable et compétitive. Une dépendance excessive vis-à-vis d’un nombre limité de sources d’approvisionnement, notamment dans le secteur du gaz naturel, rend les pays vulnérables aux ruptures d’approvisionnement. Les Etats européens veulent devenir moins dépendants à l’égard des combustibles fossiles et réduire les émissions de gaz à effet de serre; quant au niveau abordable et à la compétitivité des prix de l’énergie, ils sont d’une importance croissante pour les ménages et les entreprises.

Source : Bioénergies International



2015/03/04
L’ADEME Rhône-Alpes vient de publier l’Atlas 2015 de l’approvisionnement régional en bois énergie. Réalisé à partir de donnés 2012, il dresse un état des approvisionnements en énergie bois en Rhône-Alpes.

Source : Bioénergies International



2015/03/04
L'agence de la maîtrise de l'énergie et de l'environnement (Ademe) a publié 10 fiches pour mettre en avant les pratiques clefs pour la préservation du climat, des sols et de l'air, et les économies d'énergie dans le secteur agricole. Ces fiches sont le résultat d'études prospectives menées par l'Ademe, en partenariat avec le monde agricole, les organismes scientifiques et les ministères de l'Agriculture et de l'Ecologie.

Source : Actu-Environnement



2015/03/04
La carte nationale interactive des réseaux de chaleur et de froid, basée sur la liste et les données de l’arrêté relatif au contenu CO2 des réseaux, a été mise à jour à partir du dernier arrêté (27 octobre 2014, basé sur l’enquête annuelle conduite en 2013, donc sur les bilans de fonctionnement des réseaux sur l’année 2012).

Source : Réseaux de chaleur



2015/03/03
Près 50 % d'aliments sains sont gaspillés chaque année dans l'UE, par les ménages, les supermarchés, les restaurants et la chaîne alimentaire, alors que 79 millions de citoyens vivent au-dessous du seuil de pauvreté et que 16 millions dépendent de l'aide alimentaire d'œuvres de charité. Dans une résolution adoptée jeudi 19 janvier 2012, le Parlement demande des mesures urgentes en vue de réduire de moitié les gaspillages alimentaires d'ici 2025 et d'améliorer l'accès aux aliments pour les personnes démunies.

Source : Notre-planete.info



2015/03/03
Dans la phase de développement de son procédé de production d’isobutène bio-sourcé, Global Bioenergies a d’abord utilisé des matières premières de première génération, telles que le glucose dérivé du blé. Cependant, le procédé a été conçu pour être polyvalent : sous réserve d’ajustements techniques, il était considéré qu’il serait adapté à l’utilisation de ressources non-alimentaires, - définies au sens large comme des ressources de « seconde génération » -, telles que la paille de blé, les tiges de maïs, la bagasse de canne à sucre ou encore les copeaux de bois.

Source : Bioénergies International



2015/03/03
Ce dispositif financier, engagement majeur du Grenelle de l’environnement, permet aux différents porteurs de projet de s’équiper de systèmes de production de chaleur utilisant les énergies renouvelables ou en valorisant la chaleur de récupération. Il concerne les installations de solaire thermique, de biogaz, de biomasse et les réseaux de chaleur. Les bénéficiaires de ce dispositif financier sont les collectivités locales et territoriales, les établissements grands consommateurs de chaleur dans les secteurs Tertiaire industrie et agroalimentaire (TIA). Pour la partie solaire thermique, les bâtiments concernés ne doivent pas être soumis à la RTAA DOM ni à la réglementation thermique de Martinique et la surface de capteurs doit être supérieure à 25 m². Les réponses à l’appel à projets doivent parvenir à l’ADEME Martinique avant le 27 mars 2015.

Source : Bioénergies International



2015/02/26
C’est l’objectif que se sont fixé la Fédération des CUMA de Basse-Normandie et le Parc Naturel Régional du Perche en entreprenant un partenariat depuis 2014. Celui-ci a pour objectif de mieux communiquer auprès des acteurs du territoire : collectivités, agriculteurs, entreprises et particuliers.

Source : Bioénergies International



2015/02/26
Compte tenu de l’enjeu et la nécessité d’une mise en œuvre très rapide du dispositif de sortie de statut de déchets afin d’assurer la continuité de l’usage des broyats d’emballage en bois comme combustible en France, le CIBE, la FEDENE, la FEDEREC, la FNB et le SER‐FBE ont décidé de poursuivre leur action afin d’assurer un accompagnement aux producteurs de combustibles bois. Un travail important a donc été réalisé pour mettre en place une offre de services nécessaires à la mise en œuvre harmonieuse et efficace du dispositif. Cet ensemble de services « à la carte » est maintenant finalisé. Il doit permettre à tous les opérateurs (adhérant à l’une ou l’autre des organisations regroupées au sein d’ECO-BOIS, ceux de petite taille comme ceux appartenant à de grandes structures) de rapidement adapter leur organisation et obtenir la certification requise au titre de l’arrêté du 29 juillet 2014.

Source : Bioénergies International



2015/02/25
D’après les données Kompass, le secteur des énergies renouvelables et de l’environnement poursuit son développement au sein des régions et des entreprises françaises. Alors que le projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte est actuellement débattu au Sénat, Kompass dresse un panorama des « éco-activités » en France. Basé sur l’analyse des données structurées par la Classification Kompass, cet état des lieux permet de mettre en avant les régions, les entreprises et les activités les plus avancées dans le secteur des énergies renouvelables et de l’environnement.

Source : Enerzine.com



2015/02/23
Arnaud Gheysens, directeur général de TEEO (entreprise sprécialisée dans les système d'information en management de l'énergie), juge que les contraintes imposées par l’Europe et le gouvernement sont une opportunité pour les entreprises de mettre en place un outil de gestion de leur performance énergétique, un outil nécessaire de compétitivité.

Source : Usine Nouvelle



2015/02/22
Cet atlas 2015 qui répertorie 1083 sites de production et de valorisation du biogaz, montre une nette accélération du développement de la filière biogaz en France au cours de l’année 2014. Compte-tenu de la date de publication en début d’année 2015, l’atlas présente également les projets qui devraient être mis en service en cours d’année ainsi que des projets plus lointain mais sous toutes réserves. Néanmoins la tendance est bien nette, et cette édition comporte plus de 200 ajouts par rapport à l’an passé ! Les sites d’injection se multiplient, et les communiqués de GRTgaz et de GrDF font état de centaines de demandes qui leur seraient parvenues. De même, l’Ademe a publié le 10 février 2015 son compteur mensuel des projets sous identification Ademe. En date du 1er janvier 2015, ce rapport mentionne 388 installations de cogénération et 17 sites d’injection.

Source : Bioénergies International



2015/02/22
Les paysages ouverts des grands causses français, ces hauts plateaux calcaires présents dans les départements de l’Aveyron, de la Lozère ou de l’Hérault, sont la signature d’un pastoralisme ovin ancestral. Aujourd’hui, ces paysages agricoles emblématiques, qui pourraient paraître immuables, se reboisent. Dans la première moitié du XXe siècle, il s’est agi surtout de plantations réalisées par l’ONF ou par des propriétaires privés. Depuis les années 1950, c’est avant tout un reboisement spontané, dû à l’évolution des pratiques pastorales et à une utilisation moindre du bois comme mode de chauffage.

Source : Bioénergies International



2015/02/22
Le SMET 71 est un établissement public chargé de traiter les déchets des 315 000 habitants de l’est de la Saône-et-Loire. Pour respecter la réglementation française et européenne (diminution de la mise en décharge de 15 % et recyclage d’au moins 45 % des déchets ménagers en 2015), les élus du SMET 71 ont décidé de construire une unité de tri-méthanisation-compostage pour traiter les ordures ménagères résiduelles (OMR) sur le site de Chagny près de Chalon-sur-Saône. Pour valoriser la fraction fermentescible des OMR, cette nouvelle unité va produire du biométhane et du compost à vocation agricole.

Source : Bioénergies International



2015/02/22
Après les propos négationnistes de Greenpeace Canada, qui affirmait en 2011, chiffres fantaisistes à l’appui, que le bois n’était pas un combustible renouvelable, aujourd’hui ce sont les Amis de la Terre France qui ressuscitent un autre vieux démon : le small is beautiful. Dans son magazine n°178 de décembre 2014(1), l’association titre ainsi : « Aspiré par des centrales géantes, le bois n’est plus écologique ». Avec en ligne de mire la centrale bois de Gardanne, l’article se positionne d’entrée de jeu contre tout ce qui est grand ; il écrit ainsi « Ce développement massif de la filière bois-énergie remet en cause les fondements-mêmes qui la justifiaient : le bois peut-il encore être considéré comme une énergie écologique ? ». La méthode de travail de ces organisations aux objectifs pourtant louables, est bien connue : susciter l’inquiétude voire la peur pour mobiliser les opinions.

Source : Bioénergies International



2015/02/21
Les énergies renouvelables semblent être un succès dans l'Union européenne. C'est ce qui ressort du dernier rapport de l'Agence européenne de l'environnement (EEA) « Renewable energy in Europe - approximated recent growth and knock-on effects ». Deux chiffres s'imposent. Premièrement, sans le développement des énergies renouvelables (solaire, biomasse, éolien...), les émissions de gaz à effet de serre (GES) ainsi que la consommation d'énergies fossiles auraient augmenté de 7 % entre 2005 et 2012 dans l'UE. 7 %, c'est aussi l'estimation de la progression de consommation de gaz naturel qui aurait été enregistrée sur la même période sans les énergies renouvelables, alors qu'elle aurait été de 13 % pour le charbon, source fossile la plus substituée par le renouvelable. Deuxièmement, la part des énergies renouvelables dans la consommation totale d'énergie dans l'UE a atteint 14,9 % en 2013, rapporte l'EEA, ce qui est supérieur à l'objectif fixé de 12 %, et ce qui semble donc encourageant pour les objectifs de 20 % en 2020 et de 27 % en 2030. Avec une ambition située entre 55 et 75 % à l'horizon 2050 alors qu'actuellement le charbon, le pétrole, le gaz et les carburants d'origine fossile représentent encore 75 % des énergies consommées. Sur ce chiffre, la différenciation par pays est impressionnante. Avec notamment seulement quatre pays au-dessus des 30 %, la Suède étant même le seul à dépasser les 50 %, et quatre dont le Royaume-Uni et les Pays-Bas, en dessous des 5 %. La France de son côté affiche 13,7 %, un peu en deçà de la moyenne européenne.

Source : Info Chimie



2015/02/21
Le soufflage de bois énergie est devenu depuis 10 ans la solution la plus pratique pour livrer le bois énergie en vrac, en granulés ou en plaquettes, tant en chaufferies domestiques que collectives. Le constructeur français TRANSMANUT n’a cessé d’innover en la matière en proposant des citernes à granulés avec pesée embarquée et à la carrosserie très esthétique, et en proposant des solutions accessoires de livraison comme le souffleur autonome ou le crible de chargement. Quant à la livraison de plaquettes par soufflage, TRANSMANUT est devenu le premier constructeur européen (et donc mondial) avec des caissons ergonomiques, robustes, faciles d’utilisation, très peu bruyants. Sa dernière innovation est la semi-remorque soufflante réalisée en partenariat avec le constructeur également renommé, LEGRAS.

Source : Bioénergies International



2015/02/21
Il y a exactement un an, votre magazine présentait la volonté ferme de la filiale Combustibles des 37 enseignes E. Leclerc de Bretagne de s’orienter vers le bois-énergie, encore et toujours pour lutter contre la vie chère. Nous vous présentions la dynamique de cette entreprise régionale, Petro 29 devenue Bretagne Multi-Energies (BME), qui dès 2005 a commencé à mailler toute la Bretagne de plateformes multi-énergies de proximité.

Source : Bioénergies International



2015/02/20
Le document explique les fondamentaux de la méthanisation tels que les réactions biologiques et les conditions favorables à la production de biogaz. (température, pH, milieu anaérobie, etc.). Il fait également le point sur les techniques disponibles, la réglementation en place, les impacts environnementaux et la rentabilité des installations de méthanisation. Des exemples d'installations et quelques questions réponses finalisent le document et apportent des précisions aux diverses interrogations.

Source : ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie)



2015/02/20
L'électricité renouvelable représente aujourd'hui une puissance installée de plus de 41 GW en France. Selon l'AEE, la part croissante des énergies renouvelables a permis de réduire le recours aux énergies fossiles, et donc les impacts sur le climat.

Source : Actu-Environnement



2015/02/18
Financement des ENR : les sénateurs étendent les possibilités pour les citoyens et les collectivités
Lors de l'examen du projet de loi sur la transition énergétique, le 17 février, les sénateurs ont ouvert les possibilités de prise de participation des citoyens et des collectivités dans des projets de production d'énergie renouvelable (ENR).

Source : Actu-Environnement



2015/02/18
Lors de l'examen du projet de loi sur la transition énergétique, le 17 février, les sénateurs ont longuement débattu de la place des cultures énergétiques dans la méthanisation. Les députés, en première lecture, ont exclu le recours aux produits agricoles alimentaires dans les méthaniseurs.

Source : Actu-Environnement



2015/02/18
Ségolène Royal a annoncé la modification du cahier des charges des appels d'offres biomasse et le lancement d'appels d'offres pour la petite hydroélectricité. De nouvelles procédures de mise en concurrence seront également développées.

Source : Actu-Environnement



2015/02/17
La publication annuelle des « Chiffres clés de l’énergie », par le service de l’observation et des statistiques, vise à mettre à disposition d’un large public les éléments clés des questions énergétiques en France et dans le monde. En prenant du recul dans le temps, autant que les données le permettent, tableaux et graphiques montrent les principales évolutions à l’œuvre, et s’efforcent de fournir des éléments utiles, notamment après l’adoption du projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte. Cette loi trace pour les décennies à venir les grandes orientations de la politique énergétique du pays, pour répondre aux défis sociaux, économiques et environnementaux que pose l’énergie. Elle précise les objectifs en matière de production énergétique, de niveau et de composition de l’énergie consommée, et d’évolution des émissions de gaz à effet de serre. La trajectoire vers ces cibles chiffrées devra être suivie avec attention.

Source : Réseaux de chaleur



2015/02/17
La chute des cours du pétrole au beau milieu de l’hiver est à la vérité un scénario fort rare. La principale raison de ce phénomène réside dans l’offre excédentaire de pétrole sur les marchés mondiaux des matières premières. Les analystes comme les spéculateurs ne partagent pas les mêmes sentiments quant à la pérennité de la tendance. Loin de ces courbes en forme de montagnes russes reflétant les impondérables des marchés mondiaux, l’association Energie-bois Suisse continue de miser sur une stabilité des prix et une gestion durable de la ressource bois. La planification à long terme mise aussi à l’avenir sur le chauffage à base de bois local.

Source : Bioénergies International



2015/02/17
Avec l'avis favorable du gouvernement, les sénateurs ont adopté ce mardi 17 février, dans le cadre de l'examen du projet de loi sur la transition énergétique, un amendement visant à limiter les délais de raccordement des énergies renouvelables.

Source : Actu-Environnement



2015/02/16
Dans son intervention le 12 février, lors du Colloque du Syndicat des énergies renouvelables (SER), Manuel Valls a affirmé que les énergies renouvelables étaient "absolument nécessaires" et constituaient "un levier considérable" contre le changement climatique. Alors que se déroulait au même moment au Sénat l’examen du projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte, la Ministre de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie a de son côté relevé l’accélération des énergies renouvelables en 2014.

Source : Enerzine.com



2015/02/16
Le Centre Régional de la Propriété Forestière de Poitou-Charentes vient de réaliser quatre courts métrages relatifs aux bonnes pratiques en matière de bois-énergie avec l’aide financière des conseils généraux de la Vienne et des Deux-Sèvres. Celui-ci traite de la filière plaquettes forestières. Les trois autres présentent la filière bois bûche, la filière granulés et le dernier présentent le matériau bois-énergie et la gestion forestière, qui doit rester durable et productrice de bois d’œuvre malgré la forte demande en énergie. Chaque court métrage présente des interviews d’utilisateurs et les caractéristiques que doivent avoir les matériels pour limiter les pollutions et donc les rendements et consommations de bois.

Source : Bioénergies International



2015/02/16
Le Centre Régional de la Propriété Forestière de Poitou-Charentes vient de réaliser quatre courts métrages relatifs aux bonnes pratiques en matière de bois-énergie avec l’aide financière des conseils généraux de la Vienne et des Deux-Sèvres. Celui-ci traite de la filière granulés. Les trois autres présentent la filière bois-bûche, la filière plaquettes forestières et le dernier présente le matériau bois-énergie et la gestion forestière qui doit rester durable et productrice de bois d’œuvre malgré la forte demande en énergie. Chaque court métrage présente des interviews d’utilisateurs et les caractéristiques que doivent avoir les matériels pour limiter les pollutions et donc les rendements et consommations de bois.

Source : Bioénergies International



2015/02/16
En 2014, les énergies renouvelables (EnR) représentaient 19,5 % de la consommation électrique française. L'énergie électrique produite par les EnR autres qu'hydrauliques ont dépassé la production d'énergie thermique fossile pour la première fois. Plus de la moitié de cette production - hors hydrualique - est d'origine éolienne, le reste se répartissant entre le solaire photovoltaïque et la biomasse. Les réseaux électriques anticipent ces évolutions avec la mise en œuvre des schémas de raccordement régionaux des énergies renouvelables : treize sont en vigueur et six sont en cours de finalisation.

Source : Notre-planete.info



2015/02/16
Le Centre Régional de la Propriété Forestière de Poitou-Charentes vient de réaliser quatre courts métrages relatifs aux bonnes pratiques en matière de bois-énergie avec l’aide financière des conseils généraux de la Vienne et des Deux-Sèvres. Celui-ci traite du matériau bois-énergie et de la gestion forestière, qui doit rester durable et productrice de bois d’œuvre malgré la forte demande en énergie. Les trois autres présentent la filière bois bûche, la filière plaquettes forestières et la filière granulés. Chaque court métrage présente des interviews d’utilisateurs et les caractéristiques que doivent avoir les matériels pour limiter les pollutions et donc les rendements et consommations de bois.

Source : Bioénergies International



2015/02/16
La dernière version de la méthode Fonds chaleur de l'ADEME a été mise en ligne. Elle prend en compte les suggestions d'améliorations des professionnels.

Source : ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie)



2015/02/14
Les résultats du projet "Jalons 2030" – Les éléments et les étapes de l’élaboration d’une « stratégie durable de la bioénergie viable », financé par le ministère fédéral de l’Economie et de l’Energie (BMWi) dans le cadre du programme « Utilisation énergétique de la biomasse », ont été publiés. Les chercheurs ont simulé différents scénarios de développement de la bioénergie et les ont analysés en fonction de leurs impacts sur le climat, la biodiversité, l’environnement, les infrastructures et la sécurité. En s’appuyant sur ces résultats, des recommandations et des jalons importants pour la mise en place d’une stratégie de développement de la bioénergie durable ont été identifiés.

Source : Bioénergies International



2015/02/12
Lors des rencontres des animateurs bois-énergie organisée à Tours par le CIBE en novembre 2014, les difficultés financières des structures d’animation bois-énergie ont été mises en exergue. Il a été convenu de la pertinence de rédiger une synthèse de l’état des lieux et des enjeux primordiaux sur le sujet pour mobiliser les financeurs, locaux ou nationaux, actuels et potentiels, des missions d’animation.

Source : Biomasse-territoire.info



2015/02/05
La Métropole Rouen Normandie lance sur son territoire un AMI méthanisation à destination des agriculteurs souhaitant développer ce type de projet. Cette action est soutenue par l’ADEME et est en lien avec le Point Infos conseils Méthanisation animé par Nov&atech. Sous condition d’avoir déposé un dossier avant le 27/02/2015, la Métropole offre un accompagnement gratuit assuré par la Chambre d’Agriculture pour étudier l’opportunité de développer une unité de méthanisation. Une réunion d’information aura lieu le 13 février 2015 à 14h00 dans les locaux de la Métropole à Rouen.

Source : Bioénergies International



2015/02/05
Filières industrielles stratégiques de l'économie verte, la chimie et les matériaux biosourcés ont leur rôle à jouer dans la transition énergétique. L'ADEME accompagne ces filières depuis 20 ans.

Source : ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie)



2015/02/02
Cette étude a été menée à partir d'interviews téléphoniques. Elle a permis de déterminer les prix hors livraison et incluant la livraison des principaux combustibles bois offerts sur le marché. Ces prix ont été recueillis dans les unités utilisées par les fournisseurs (stères, tonnes, m3, MWh). Les résultats sont présentés selon les quantités physiques couramment utilisées sur le marché et convertis en unité d'apport énergétique (kWh PCI).

Source : ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie)



2015/02/02
Outil d'aide à la décision, ce guide cherche à définir des articulations cohérentes entre les politiques publiques mobilisées en faveur de l'économie circulaire : développement économique, politiques de l'emploi, de la formation, de l'insertion sociale, des transports, de l'aménagement du territoire. Il propose un grand nombre d'exemples de réalisations concrètes couvrant les sept piliers de l'économie circulaire. Ce guide permettra aux partenaires de définir et d'arrêter les orientations concrètes de politiques publiques d'économie circulaire à mettre en oeuvre pour les années à venir notamment dans le cadre des contrats de plan Etat Région (CPER). L'économie circulaire constitue l'une des priorités du prochain CPER (2015-2020) qui propose des lignes de financement Etat/Régions pour mettre en oeuvre le plan d'action de la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte.

Source : ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie)



2015/02/02
L'enquête « Energie et patrimoine communal » est menée tous les 5 ans depuis 1990. Elle porte sur les consommations d'énergie et les dépenses payées directement par les communes sur 3 cibles principales : le patrimoine bâti, l'éclairage public et les carburants des véhicules.

Source : ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie)



2015/01/31
La Région Ile-de-France et la Direction régionale Ile-de-France de l’ADEME ont lancé un premier appel à projets commun visant à développer la méthanisation. La date limite de dépôt des candidatures est le lundi 23 février 2015 à 15h00.

Source : Bioénergies International



2015/01/30
La consommation de pellets sur le marché français a fait un bond en avant depuis 2004. Avec une croissance de 30-40 %, ce combustible permet d'économiser jusqu'à 45 % sur la facture énergétique. Il s'agit en outre d'une solution écologique qui élimine 100 % des émissions de CO2.

Source : Enerzine.com



2015/01/30
Le développement récent de projets consommateurs de fortes quantités de plaquettes forestières a mis en évidence l'enjeu majeur, pour la réussite de la filière bois-énergie, de la mobilisation de la ressource forestière mais aussi plus largement d'une gestion intégrée de cette filière : de la forêt à la chaufferie. Un enjeu de mobilisation en forêt et un changement de pratiques sur le terrain. Cet enjeu de mobilisation, d'organisation et de gestion intégrée amont-aval de la filière, dépasse très largement les seuls aspects techniques du déchiquetage de la plaquette en forêt. Le présent ouvrage fait suite à celui publié en 1998 par l'ADEME «Le déchiquetage en forêt». Pour ce nouvel opus, une vision plus globale de la filière a été adoptée, considérant que le développement du bois-énergie, et plus spécifiquement de la plaquette forestière, nécessite une véritable compréhension croisée et partagée par chacune des parties de l'ensemble des questionnements énergétiques, forestiers, technico-économiques, organisationnels et territoriaux.

Source : ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie)



2015/01/30
Depuis le 5 janvier 2015, les pôles Fibres et Alsace Energivie ont fusionné pour former un nouveau pôle dénommé Fibres-Energivie. « Voilà près d'une année que le conseil d'administration de notre pôle de compétitivité Fibres a travaillé à la fusion avec le pôle de compétitivité Alsace Energivie. Il en est ressorti une proposition qui fait naître ce nouveau pôle qui est un véritable fer de lance pour supporter les marchés du bâtiment et de l'industrie durable, à partir des matériaux et produits issus de matières premières biosourcées », indique Jean Kubiak, vice-président du pôle Fibres-Energivie. 

Source : Info Chimie



2015/01/29
Le GAEC de la Vallée de la Vie a mis en service une unité de méthanisation qui permet de traiter les lisiers de son exploitation porcine ainsi que des biodéchets extérieurs. L'unité produit 2 millions de m2 de biogaz par an, 3 700 MWh d'électricité et 4 300 MWh de chaleur réutilisés sur place pour chauffer des serres horticoles.

Source : ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie)



2015/01/29
L'installation des chaudières biomasse de la chaufferie des Roses par la Société de Distribution de chaleur de Bagnolet - filiale du Groupe GDF suez - qui a débuté mercredi, alimentera dès le mois de juin 2015 le réseau de chaleur de la Ville de Bagnolet (93).

Source : Enerzine.com



2015/01/29
Le cabinet Basic a réalisé, au deuxième trimestre 2012 pour le compte de l'ADEME, une étude sur le prix du bois pour les particuliers et les collectivités.

Source : ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie)



Coordonnées

BIOMASSE CONSEIL

Adresse : 4 rue Pierre Curie 88110 RAON-L'ETAPE

Téléphone fixe : 09 84 28 92 90

Téléphone mobile : 07 82 24 84 22

E-Mail : contact@biomasse-conseil.fr

Web : www.biomasse-conseil.fr

 

Réalisation

Site réalisé par Le Tisseur De Liens